• Manau - Tout le monde à besoin de tout le monde (paroles)

     

    Et comme les maillons d'une chaine
    Le début de la vie, l'ADN
    Les hommes et les femmes qui s'aiment
    La joie, le bonheur, la galère et la haine
    Le foie gras c'est pour les sauternes
    Le plancton il y a les baleines
    Mais comment ferait le Père Noël s'il n'avait pas de rennes ?
    Quand même, j'ai beau essayé d'm'expliquer
    De deviner certains tandems qui n'auraient pas lieu d'exister
    Il est vrai que parfois les couples sont plutôt salés
    Mais croyez-moi c'est comme ça et je peux vous le démontrer


    Tout le monde à besoin de tout le monde
    Depuis que le monde est monde
    Depuis le Big et le Bang
    Depuis que la Terre est ronde
    S'il n'y a plus d'Enfer, il n'y a plus de Paradis
    Plus aucune colère, personne ne se réconcilie
    [Tout le monde à besoin de tout le monde
    Depuis que le monde est monde
    Depuis le Big et le Bang
    Depuis que la Terre est ronde
    Tout le monde à besoin de tout le monde
    Depuis que le monde est monde
    Depuis Eh, Eh, Eh, Eh, Eh] x2


    Et comme les hommes et les cavernes
    La ville de Paris et la Seine
    L'ancien, le nouveau, le modern
    Il n'y a pas de banlieue s'il n'y a pas d'H.L.M
    Le whisky c'est pour les tavernes
    Le breton, il y a le chouchen
    Et si je dis western mes copains me répondent John Wayne
    Je continu et ne perds pas le fil
    Trouver le bon choix, le couple, après tout ce n'est pas trop difficile
    Plus aucune meuf donc plus de mec aussi
    Plus de steak et plus de bœuf les écolos seront ravis
    Une bombe a besoin d'un abruti
    Et l'abruti de la politique, surtout s'il est fanatique
    Sans déconner, l'homme a trop besoin de la planète
    Sinon plus de loup, plus de renard et plus de belette


    [Tout le monde à besoin de tout le monde
    Depuis que le monde est monde
    Depuis le Big et le Bang
    Depuis que la Terre est ronde
    Tout le monde à besoin de tout le monde
    Depuis que le monde est monde
    Depuis Eh, Eh, Eh, Eh, Eh] x2



    Et comme les volcans en Auvergne
    En Bretagne, il y a les dolmaines
    A Limoge c'est la porcelaine mais vous l'aurez pas ha, ha
    Le public est devant la scène
    Le micro, il y a le larsen
    Et Marseille ne serait pas la même s'il n'y avait pas l'OM
    Moi j'aime tous les duos nés d'amitié
    Où la sincérité a prit le dessus sur la nécessité
    Comme les relations qui réunissent la poule et l'oeuf
    Qui a besoin de qui entre le gangster et le keuf ?
    Et je sonde à chaque seconde, naturellement le monde
    En essayant de confondre le tout avec mes idées rondes
    Pour en arriver à un seul et unique constat
    Qui a besoin de quoi ? Et là moi j'ai besoin de toi ?


    [Tout le monde à besoin de tout le monde
    Depuis que le monde est monde
    Depuis le Big et le Bang
    Depuis que la Terre est ronde
    Tout le monde à besoin de tout le monde
    Depuis que le monde est monde
    Depuis Eh, Eh, Eh, Eh, Eh] x6






    votre commentaire
  • Manau - Intro (paroles)

     

    La légende raconte que sur les plateaux des Highlands naquirent trois jeunes gens.
    L'un était petit, gros et fourbe, le deuxième était plutôt de taille moyenne, avare et mesquin.
    Le dernier quant à lui, cachait sa laideur derrière de gigantesques oreilles.
    En ces temps de disettes et de misères la vie était rude.
    Bannis par leur tribu et par l'underground, ils se réfugièrent dans une tanière sombre et malodorante.
    Quand un jour, alors qu'ils étaient en chasse dans une forêt bétonnée, ils firent la connaissance d'un druide au rendement médiocre.
    C'est alors qu'ils se mirent en quête du manal sacré qu'ils auraient dans leurs poches.
    Etaient-elles trouées ?
    Mais ceci est une autre histoire.


    votre commentaire
  • Manau - Je parle (paroles)

     

    Je parle de filles, je parle peu d´amour

    Je parle de la vie courante, la vie de tous les jours

    Je parle souvent de toi, je parle aussi de moi

    Même si le sujet parfois ne m´interpelle pas

    Je parle de foot, je parle bien sûr de sport

    Car j´aime voir des gens qui fournissent des efforts

    Mais pas seulement physiques je parle aussi mental

    J´adore écouter le travail encéphale

    Je vois que tu m´écoutes, il n´y a plus de doute

    Je sens monter en toi une véritable déroute

    Comme un homme animal qui n´est pas ton idéal

    Tu vois ma poupée moi aussi les mots je les étale
     
     

    [Je parle

    Beaucoup trop de filles parlent] x2

    De filles parlent
     

     

    Je parle alors tais-toi, ne me prends pas la tête

    Je te parle comme ça pour être sûr que tu t´arrêtes

    Je ne suis pas misogyne du mouvement hip hop

    Replonge la tête dans tes magazines et lis ton horoscope

    Car la facilité c´est toi qui l´a trouvée

    Je pourrais commencer mais moi je n´aime pas hurler

    Comme une vraie pétasse qui crie, qui me menace

    En plus tu me fais face et devant moi tu joues la garce

    Voilà tu prends les nerfs, j´entends des mots vulgaires

    Tu devrais essayer de soigner ton vocabulaire

    Fais donc comme moi et ne sois pas brutal

    Petit à petit, pas à pas, mes mots se posent sans mal

     

    [Je parle

    Beaucoup trop de filles parlent] x2

    De filles parlent

     

    Je sais à quoi tu penses, je te connais trop bien

    Mais je n´ai pas la compétence de suivre ton chemin

    Ça va durer des heures, entendre bla bla bla

    Et discuter de tes malheurs ne m´intéresse pas

    Voilà pourquoi les mecs ne sont pas si stupides

    La vérité en fait nous parlons jamais dans le vide

    Pas de méfait sexiste, aucun mauvais esprit

    Je ne veux pas prendre le risque d´être traité ainsi

    Alors je reste pieux et ne pense plus à rien

    Vaut mieux avoir à faire à Dieu qu´à une paire de saints

    Mais tu as deviné que là je joue le mal

    OK j´arrête de gazer et lâche mon récital

     

    [Je parle

    Beaucoup trop de filles parlent] x2

    De filles parlent


    votre commentaire
  • Manau - Mais qui est la belette ? (paroles)

     

    Ah yeah

    [J'entends le loup, le renard et la belette
    J'entends le loup et le renard chanter] x2


    Et v'là les amateurs de chambrette, les bretons qui s'la pète
    Les déchireurs de galettes, les bouffeurs de crêpes
    Après avoir bravé bien des galères et tempêtes
    Regarde bien la tête des jeunes guerriers celtes
    Il y a le loup, le renard, bien sûr il y a la belette
    Auto-critique parfaite mais ça reste correct
    Pas d'idée abjecte, c'est pour faire la fête
    Voilà comment Manau avance sans se prendre la tête


    [J'entends le loup, le renard et la belette
    J'entends le loup et le renard chanter] x2
    [Manau viendra les gars, Manau viendra
    C'est à ce moment là qu'il faut lever les bras] x2


    Oh, tranquille, j'arrive et j'me pose
    Non surtout pas de clause
    Sur ce tempo tribal j'ai envie de poser des proses
    Tu connais le renard, mec, tu connais la belette
    C'est moi qui fait cet oratoire, je suis le loup c'est net
    C'est une facilité de chambrer, pour moi c'est ainsi
    C'est moi qui est le mic, c'est moi qui écris
    Ne vous inquiétez pas les gars, pour vous je resterais gentil
    Je n'oublie pas qu'Manau aussi c'est un état d'esprit


    [J'entends le loup, le renard et la belette
    J'entends le loup et le renard chanter] x2
    [Manau viendra les gars, Manau viendra
    C'est à ce moment là qu'il faut lever les bras] x2


    J'entends le loup, le renard et la belette, mec
    J'entends le loup et le renard chambrer
    Si tu n'comprends pas désolé, je n'vais pas toujours t'expliquer
    Le deuxième degré est déjà acquis dans nos pensées
    C'est net, et même si j'me la pète
    Voilà que j'me répète, je suis vraiment trop bête
    Il faut que je m'arrête
    A force de m'prendre pour la vedette, je suis devenu la trompette
    Mais dites-moi alors, mais qui est la belette ?


    [(J'entends le loup, le renard et la belette
    J'entends le loup et le renard chanter) x2
    (Manau viendra les gars, Manau viendra
    C'est à ce moment là qu'il faut lever les bras) x2
    ] x6
     

     


    votre commentaire

  • Manau - La confession
    (paroles)

     

    Je n'sais pas pourquoi, mon corps bascule
    Les bâtiments devant moi ont un effet de recule
    Je ne touche plus le sol, mes pieds ont quitté terre
    Comme un tout petit peu, mon corps est projeté dans les airs
    Mais qu'est-ce qu'il m'arrive ? Je ne comprends plus rien
    Je suis à la dérive et je ne me sens pas très bien
    Ça y est je percute les pavés maintenant
    Dur a été ma chute, je suis couvert de sang
    Allongé là seul sur le trottoir
    Je perds la boussole, je ne peux pas le croire
    Vais-je vraiment crever sous ce lampadaire ?
    Je me suis fait shooté ce mec avait un revolver
    J'ai du mal à respirer, je ne veux pas mourir
    J'ai vraiment déconné, j'ai tant de choses à dire
    J'entends au loin la sirène d'une ambulance
    Je crois qu'il est trop tard, je n'ai pas eu de chance

    Mesdames et Messieurs approchez de l'action
    Ne soyez pas nerveux, ne faites plus attention
    Mesdames et Messieurs approchez de l'action
    Et venez écouter la dernière confession


    Dites à ma mère et mon frère que je les ai aimé
    Ce mot de vocabulaire je l'avais oublié
    Je n'ai jamais été un garçon parfait
    La délinquance m'a touché mais j'nétais pas mauvais
    J'ai fait des tas de choses qui ne seraient pas bonnes à dire
    Que personne ne s'oppose si je parle de mauvais délires
    Mais si je parle de filles, laissez-moi m'excuser
    Ce n'était pas facile pour elles, j'ai vraiment déconné
    Faut dire que les sentiments, je ne les connais pas
    Je n'ai jamais pris le temps de les chercher en moi
    C'est bizarre maintenant je regrette vraiment
    De n'avoir pu aimer une femme avec des enfants
    La vie passe si vite et la mienne ce soir est stoppée
    Doucement elle me quitte, je ne l'ai pas volé
    C'est surement le jugement de toutes mes bêtises
    J'avais oublié que Dieu sur mon âme avait main mise



    Mesdames et Messieurs approchez de l'action
    Ne soyez pas nerveux, ne faites plus attention
    Mesdames et Messieurs approchez de l'action
    Et venez écouter la dernière confession


    Ça y est maintenant je n'entends plus rien
    Il y a plein de gens, je me sens plutôt bien
    Des médecins s'agitent tout autour de moi
    Ça bouge et ça s'excite, je ne comprends pas pourquoi
    Je ne veux plus les calculer, je regarde le ciel
    La soirée est étoilée, la lune étincelle
    J'naurais jamais imaginé qu'la nuit était si belle
    C'est dans ces moments là que tout d'un coup tout s'émerveille
    Oh, ça y est je me glisser
    Sur le chemin de la paix, je vais vous quitter
    L'étincelle, la flamme va se consumer
    Ne crachez pas sur mon âme, je n'l'ai pas mérité
    Voilà, c'est mon heure et tout devient noir
    Le dernier jour d'un voleur, c'était mon dernier soir
    Mesdames et Messieurs approchez de l'action
    Ne soyez pas nerveux, ne faites plus attention
    Mesdames et Messieurs, approchez...


    Mesdames et Messieurs, approchez de l'action
    Ne soyez pas nerveux, ne faites plus attention
    Mesdames et Messieurs approchez de l'action
    Et venez écouter la dernière confession

    Mesdames et Messieurs approchez (de l'action) x3
    Ne faites plus attention
    Approchez (de l'action) x3
    La dernière confession
    Mesdames et Messieurs, approchez (de l'action) x3

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires